Le musée | Les expositions | Le patrimoine | Le musée des enfants | Espace pro.

 Histoire de la ville

 Les monuments

 Projets patrimoniaux

 Promenades...



 
Document sans titre

Un évéché au Moyen Âge

Au Moyen Âge, la ville devient le siège d’un évêché. Le groupe épiscopal primitif devait être installé approximativement au centre de la ville antique. Il y subsiste les vestiges de deux églises médiévales : Saint-Jean et Notre Dame, reconstruite au XVIIe siècle (extra muros).

Une vaste zone funéraire a été reconnue aux alentours de l’actuel Hôtel de Ville. Les textes narrant la vie des Saints de la cité tricastine placent les tombes des évêques du Haut Moyen-Âge dans ce secteur.

La cathédrale médiévale, construite entre la fin du XIIe et le début du XIIIe siècle, a probablement été érigée à l'emplacement d’une basilique funéraire que l'on sait avoir abrité le tombeau de l'évêque Paul qui donna son nom à la ville.


Sceau de l'évèque © CREA Vienne

Une enceinte fortifiée attestée au XIIe siècle enserre encore la quasi totalité de la ville médiévale. Son tracé englobe une surface réduite par rapport à la ville gallo-romaine. Ce rempart entourait à la fois des zones funéraires, les églises et l'ensemble de la colline dite « du Château » où se situait la demeure de l'évêque, seigneur spirituel et temporel de la cité.

Les guerres de Religion entraînent de profondes modifications encore perceptibles dans le centre ville.
En 1408, Dieudonné d’Estaing, envoyé par le pape pour gouverner le diocèse de Saint-Paul, conclut avec le roi de France un traité de pariage afin de « s’assurer, en toute occasion, la protection » du Dauphin.


Fresque découverte lors des fouilles de la cathédrale © E. Descroches





 

La Préhistoire : une station néolithique 

Un chef lieu de cité antique 

Un évéché au Moyen Âge 

Un haut lieu de résidence à l'époque moderne 

De la révolution à l'époque contemporaine…