Le musée | Les expositions | Le patrimoine | Le musée des enfants | Espace pro.

 Histoire de la ville

 Les monuments

 Projets patrimoniaux

 Promenades...



 
Document sans titre

La Préhistoire : une station néolithique

Le Néolithique (6000 à 2500 avant J.-C.) est bien représenté à Saint-Paul-Trois-Châteaux par l’important site des Moulins qui s’étendait au moins sur 4 hectares au sud-ouest de la ville actuelle, aux alentours du rond-point de l’Europe.



Mobilier néolithique des moulins © B. Coste


Des populations chasséennes (4500 à 3500 avant J.-C.) s’y sont installées et leur présence se révèle notamment par de nombreux objets piégés dans un ensemble de fosses aux fonctions diverses : silos, dépotoirs ou aires d’activités.

Céramiques à fonds ronds, petit outillage en silex ou en os, instruments de meunerie – meules et molettes – en grès sont les témoignages matériels laissés par ces populations qui commencent à se sédentariser et à développer des activités d’élevage et d’agriculture.

La période protohistorique (Âge du Bronze et Âge du Fer) est curieusement peu représentée à Saint-Paul-Trois-Châteaux, alors que c’est de là que provient le nom toujours utilisé de Tricastin.

La découverte en 1988 d’un habitat du Ve siècle avant notre ère dans le centre historique (jardin de l’hôtel de l’Esplan) est le seul véritable témoignage de la présence des Tricastini, cette tribu gauloise mentionnée par des textes latins, sur le territoire de la ville actuelle.


Perçoir © B.Coste




 

La Préhistoire : une station néolithique 

Un chef lieu de cité antique 

Un évéché au Moyen Âge 

Un haut lieu de résidence à l'époque moderne 

De la révolution à l'époque contemporaine…